• A mes enfants.

    Ce n’est pas tout de laisser un de ses parents sur le bord de la route,

    Regarder le ciel et se demander s’il va faire beau demain

    De s’apercevoir un jour, qu’on a fait beaucoup souffrir ceux qui nous aiment

    Alors que les étoiles ne changeront jamais de place.

    Jean-Pierre Dorlé  

    photo du net

    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Février 2016 à 16:08

    Je trouve cette phrase très triste car elle sous-entend un oubli rapide de ceux qui sont partis et plus grave à mes yeux, la découverte de souffrances que les nôtres ont pu subir de notre part!

    Les miens, père, mère, mari ne sont plus là! Si le ciel a une autre signification pour moi, j'espère et je pense ne pas leur avoir causé de profondes douleurs, mais qui sait?

    Je suis une personne joyeuse, mais les miens qui sont ailleurs sont aussi ancrés dans mon coeur!

    Bises

    Gigi

      • Vendredi 26 Février 2016 à 17:21

        Bonjour Gigi, oui, effectivement il y a des enfants de nos jours qui oublient leurs parents étant toujours vivants, d'où mon texte.

        Bien à vous et je vous remercie de votre passage.

        Jean-Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :